Stationnement pour les vélos : des aires sûres pour des trajets sereins

stationnement pour vélo

Publié le : 19 mars 20237 mins de lecture

Une place de stationnement pour vélo à la maison, au travail ou à proximité de l’épicerie est un atout précieux qui favorise la pratique du vélo. De telles infrastructures aident les cyclistes à se sentir motivés, confiants et les encouragent à utiliser le vélo comme moyen de transport quotidien.

Le vélo : un moyen de transport d’avenir

Après avoir été mis à l’écart dans les années 1950 avec l’essor de l’automobile, le vélo connaît aujourd’hui une résurgence en tant que mode de transport populaire. Ce regain d’intérêt peut être attribué à l’évolution des attitudes envers les transports, à l’impact de la pandémie sur les déplacements quotidiens et à une conscience écologique croissante du public. La France a connu une augmentation de 43 % du chiffre d’affaires pour les ventes des vélos, les vélos électriques étant le moteur de cette tendance. Ces vélos permettent aux cyclistes de parcourir facilement de plus longues distances. De plus, les déplacements à vélo ont augmenté de 28 %. Fait remarquable, plus de 35 % des trajets domicile-travail sont inférieurs à 5 km, mais environ 60 % d’entre eux sont accomplis en voiture. Cela présente un potentiel de développement considérable. En fait, il existe un site qui propose une collection de mobilier collectivité diversifiée et adaptée à différents environnements. Qu’il s’agisse d’équiper des zones piétonnes, des centres-villes, des sites touristiques, ou tout autre espace public extérieur, leur gamme comprend des options pour valoriser ces zones avec des bacs à fleurs et protéger les paysages urbains.

Le stationnement : important pour promouvoir la pratique du vélo

La demande de transport actif est en hausse, avec un regain d’intérêt des Français pour l’intégration du vélo dans leur quotidien. Plus de la moitié de la population est prête à adopter le vélo comme mode de transport principal, mais la condition est qu’elle ait besoin d’un environnement favorable qui supporte cette pratique.

Le cyclisme se heurte à des obstacles majeurs en raison de l’insuffisance des installations de stationnement vélo sécurisées et des risques de vol. La demande de créneaux sécurisés est supérieure à l’offre actuelle, un cycliste sur trois dans les villes de plus de 200 000 habitants signalant un vol de vélo selon une étude du bureau d’études 6 T. Parmi ces victimes, 8 % ont été contraintes d’abandonner complètement le vélo. De plus, près de la moitié de tous les cyclistes choisissent parfois de ne pas rouler par crainte de vol. Le baromètre des villes cyclables qui mène une enquête citoyenne révèle que 90 % des 100 000 personnes interrogées pensent que le vol de vélo est fréquent. Selon le président de la FUB, « le stationnement dédié est essentiel pour l’essor du vélo. Sans lui, le système cyclable ne peut fonctionner, décourageant les cyclistes d’aujourd’hui et freinant la reconversion des futurs ».

Parking vélo : obligatoire dans lieux publics et au travail

Conformément au décret, toutes les nouvelles constructions doivent disposer d’installations dédiées à la recharge des différents véhicules hybrides ou électriques rechargeables et d’infrastructures pour le stationnement sécurisé des vélos. Ce décret reprit aux articles du code de l’habitation et de la construction impose la création d’emplacements de stationnement pour vélos dans les lieux publics et les lieux de travail afin d’encourager le vélo. La précédente loi LAURE et son décret ont ouvert la voie à des infrastructures mobilier collectivité pour le vélo dans les immeubles résidentiels neufs. La nouvelle règle s’étend aux bâtiments non résidentiels, tels que ceux à usage commercial, les installations de service public et les cinémas avec des places de stationnement individuelles pour les employés ou les utilisateurs. Ces places de stationnement doivent être situées au rez-de-chaussée ou au premier sous-sol du bâtiment ou à l’extérieur de la structure. Pour la sécurité et la sûreté des vélos, tout espace de rangement désigné doit être fermé et protégé. La mise à disposition de garages est essentielle pour assurer une fixation sécurisée des vélos.

Les normes de conformité du stationnement vélo

L’aménagement de l’espace de stationnement 

Pour assurer la sécurité, l’accès à la zone doit être autorisé par des moyens tels que des badges, des clés, des cartes magnétiques ou des systèmes de code QR.

Un éclairage adéquat est essentiel dans le parking pour permettre aux utilisateurs de localiser facilement leurs vélos, de se préparer et de naviguer en toute sécurité.

Pour être considérée comme « accessible aux vélos », la zone doit être accessible aux cyclistes sans rencontrer d’obstacles importants. Pas de marches, de bordures ou de portes manuelles nécessitant un démontage. De plus, les pentes ne doivent pas excéder 5,7° ou 10 % et les saillies ne doivent pas être supérieures à 2 cm.

Les équipements de stationnement 

Pour protéger votre vélo, assurez-vous que le support utilisé peut accueillir à la fois la roue avant et le cadre, vous permettant de les sécuriser avec un antivol en U.

Le support de fixation doit être solidement fixé au sol ou au mur et ne doit pas être mobile, déformable, relevable ou démontable.

Assurer la stabilité du vélo : un vélo transportant des sacoches, des effets personnels ou un siège pour enfant, et sans support, doit être stable et droit. La fonctionnalité et le confort sont essentiels : le support à vélo doit permettre une fixation facile et flexible du vélo de l’utilisateur, permettant un stockage rapide et sans tracas sans effort excessif ni levage.

Quelle réglementation en ville pour la trottinette électrique ?
Vélo électrique : que surveiller quand on l’achète d’occasion ?

Plan du site